11 pensées sur “Proutprout Party”

  1. Ca finira par un harakuléléki : je ne sais pas lire les tablatures, ni même les partoches, je ne sais lire que les grilles d’accords. Misère : comment faire pour apprendre à jouer avec des tablatures, et autre question : est-ce difficile ?
    " Prout prout party ", rien que le titre, il vaut le déplacement ( d’air… )

  2. Pas de panique John ! une tablature c’est facile à lire comme une grille d’accords, je prépare une explication.

  3. Déjà que je débarque depuis décembre dans l’univers fantastique du ukulélé, j’ai cru naïvement que ces tableaux à l’aspect mathématique, avec des lignes et des chiffres, c’était réservé aux initiés. Alors là, celui qui m’ouvrira la porte de la lecture des tablatures, je lui promets une bonne mousse bien fraîche à la terrasse de son choix, sauf s’il est polynésien, ou du moins, s’il vit là-bas !
    En tous cas merci d’avance pour ton aide, Bertrand !

  4. John, là, je crois que t’es bon pour la Mousse… :+)
    Excellent Bertrand ! très fort
    Une question : le triolet s’appelle aussi Triplet ?
    Une remarque pour John : les tablatures ne comportent pas les signes d’accentuation ou de nuances. D’ou, souvent, leur côté sec, qu’il faut évidemment ré-interprêter. Mais pour ça, je te fais confiance !
    A + l
    Voudi

  5. John, là, je crois que t’es bon pour la Mousse… :+)
    Excellent Bertrand ! très fort
    Une question : le triolet s’appelle aussi Triplet ?
    Une remarque pour John : les tablatures ne comportent pas les signes d’accentuation ou de nuances. D’ou, souvent, leur côté sec, qu’il faut évidemment ré-interprêter. Mais pour ça, je te fais confiance !
    A + l
    Voudi

  6. > Une question : le triolet s’appelle aussi Triplet ?
    Non ! c’est moi qui ai fait un vilain anglicisme !

  7. Salut la France!
    Dites donc, sur la partition c’est écrit…  »Words by Martin Jourpeutetre  »
    Ils sont où les words? Je veux les entendres… un jour peut-être…

    J’aime bien cette petite  »toune »
    Merci!

  8. Bin les paroles, justement, il n’y en a pas : il faut les écrire :+)
    Si tu t’en sens, libre à toi !
    Voudi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.