Célébrons en ce jour Frank Ferera, né à Honolulu le 12 juin 1885 (décédé le 24 juin 1951). Il reste surtout connu grâce aux centaines (milliers ?) de disques de guitare hawaiienne qu’il grava sur des dizaines de labels, sous son nom et divers pseudos, entre 1915 et 1933. Mais Ferera fut également l’un des premiers à introduire, dès 1900, l’ukulélé sur la scène du vaudeville américain, et l’un des tout premiers à enregistrer des pièces instrumentales en solo à l’ukulélé, tels Ukulele Dreams et Strumming Ukulele Blues sur Perfect, ou sur Victor ce  »A Ukele Song », qui devrait fournir une nouvelle pièce à verser au dossier  »Oukou ? Youkou ? » du forum et à la joute savante qu’il suscite.

2 pensées sur “Frank Ferera, pionnier”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.