Lors du salon de lutherie d’Issoudun, Ukulele.fr a pu essayer pour vous un ukulele ténor sortant des ateliers du luthier Dominique Chevalier.

Plein de détails et de vidéos dans la suite !

L’intérêt d’un Ukulele ténor est principalement l’aisance sur le manche. En effet, on se retrouve avec un manche bien plus long que sur un soprano… Un manche pareil permettra logiquement des acrobaties digitales bien plus aisées à réaliser que sur un petit Soprano (soprano, sur la touche duquel les doigts se marchent parfois un peu sur les pieds par manque de place justement… mais c’est aussi pour cela que c’est agréable le soprano…).

J’en veux pour preuve deux des tout plus grands joueurs d’ukuleles mondiaux qui ont choisis cette taille d’Ukulele

Comme toujours, le travail de Dominique Chevalier est des plus soigné… les finitions sont absolument parfaites, quand à la jouabilité elle est excellente, tout comme la justesse. Nous sommes il est vrai avec un ukulele haut de gamme entre les mains.

Le corps est en acajou africain. L’aspect esthétique est très réussi.
Le son quand à lui est très claquant pour un ténor… il est certes plus rond qu’un soprano de même essence, mais il sonne de manière très dynamique.
Petit détail élégant : sur la touche, les repères ne sont que trois, et qui pis est très discrets… c’est la grande classe.
C’est un vrai plaisir que de le jouer… malgré sa taille, on conserve toutes les sensations du jeu « ukulele »… cet instrument possède une réelle tonicité sonore.

Ce Ténor comblera à n’en pas douter nombre de joueurs d’ukulele.

Que ce soit pour jouer des morceaux instrumentaux ou pour s’accompagner sur des chansons de tout style…

Voila donc un ukulele tout terrain dont les qualités sonores et l’esthétique très réussie raviront les musiciens les plus exigeants.

Aël

retrouvez aussi les vidéos en haute définition et toute l’actu guitare sur laguitare.com

Une pensée sur “Ténor « Dominique Chevalier » à Issoudun”

  1. C’est bien Aël, à l’aise et pas trop casse couille … mais donne nous les prix parce que ces engins là ils douillent et c’est bien de savoir… même si l’amour rend aveugle. Sinon félicitations, good job !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.