Gino Bordin inauguré en sa demeure

12/09/2012
Par

Samedi prochain 15 septembre, l’Isle-sur-la-Sorgue rendra hommage à Gino Bordin et à la musique hawaïenne. Voici l’annonce détaillée de Véronique Vilhet – à l’initiative de cet évènement – qui détaille les célébrations :

L’inauguration d’une plaque en hommage à Gino Bordin, le grand virtuose de la guitare hawaiienne, et Margot son épouse, aura lieu le samedi 15 septembre à L’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse).
La cérémonie est à 11 heures du matin, rue de la République, à l’angle du quai Jean-Jaurès, jouxtant le Café de la Sorgue, là où habitaient Gino et Margot, en plein centre de L’Isle-sur-la-Sorgue.
Monsieur Les Cook du label Grass Skirt, sur lequel est paru, à l’initiative d’un autre guitariste virtuose Cyril LeFebvre, , sera présent.
Loïc Hulaboy jouera la musique de Gino à la guitare hawaiienne…
Rappelons que Gino, fut en 1936 le premier guitariste français à enregistrer avec un instrument électrifié, qu’il publia plusieurs centaines de titres pour une quinzaine de labels différents (Parlophone, Polydor, Pathé, Odéon, Decca, Columbia, Grammophon, Vogue… pour ne citer que les plus connus ) qu’il se produisit dans les plus grandes salles parisiennes, d’Europe et du Moyen Orient, qu’il accompagna les plus grands artistes français d’avant-guerre et qu’il donna des cours de guitare dans les années soixante, entre autres, à Patrick Modiano.
Nous espérons vivement votre présence pour ce petit moment de bonheur et de respect que nous devons à la générosité et à l’initiative de Véronique Vilhet, Christian Davesne et Cyril LeFebvre. Sans oublier de remercier Madame Meynard-Vasseur, Chargée Culturelle de L’Isle-sur-la-Sorgue, ainsi que Monsieur Vasse, neveu de Gino Bordin et propriétaire de la maison sur laquelle va être scellée la plaque.
A bientôt.

Notons également que Loic « Hula Boy » y jouera quelques morceaux à l’hawaiienne, et remercions au passage Pascal Mesnier pour avoir porté la bonne parole.

2 Responses to Gino Bordin inauguré en sa demeure

  1. Mesnier Pascal Le 19/09/2012 à 15:40

    Yan Yalego était présent également.
    Mahalo Bertrand, j’ai fait cela tout d’abord pour le respect et la mémoire de mon Hoaloha et kaluna Cyril LeFebvre qui m’ a tout apporté à la guitare hawaiienne, ensuite parce que Gino était un français, on ne parle plus du tout des précurseurs français aujourd’hui, noyé que nous sommes dans la désinformation médiatique.
    Aloha-Pascal

  2. Renato Marchesi Le 16/10/2012 à 09:59

    Cher Pascal, pour la precision Gino Bordin etait italien, mais, oui, il à jouè et veçu en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *