Mon ukulélé. Jules De Neumostier

05/04/2013
Par

Cadréeimg047Le samedi 7 avril 2012, Cyril LeFebvre nous quittait. Cela fera un an dimanche.

Il est temps de reprendre cette liste de pépites musicales que notre ami très regretté a si bien commentées. Des chansonniers, des ukulélistes virtuoses, des Grecs, des Américains, des Anglais, des Hawaiiens, des Tahitiens, des Français : ceux qui ont interprété, servi, chanté, loué ou moqué l’ukulélé ont trouvé place dans la playlist de Radio Ukulele.fr . Il nous manquait un indispensable Belge, en voici un pour ouvrir le bal.

Il est présenté en ces termes par Françoise Dusyinx dans Le Dictionnaire de la chanson en Wallonie et à Bruxelles, 1995 : « Jules Deneumostier, né en 1905 à Engis et mort à Liège en 1989 était interprète, speaker, humoriste et animateur. Sa belle voix et ces farces sont célèbres dans les années 1930. Durant la deuxième guerre mondiale, il se taille un succès triomphal avec un tour de chant du style cow-boy burlesque dont Au far-West et Mon ukulele donnent un aperçu en 78 tours. »

Accompagné par l’orchestre Jean Duchesne, l’étiquette du disque ne nous précise malheureusement pas qui joue l’ukulélé.

On pourra apprécier – ou pas – les rimes riches qui font répondre « des aigreurs » à « ré mineur », et la prononciation assez particulière d’ukulélé – une occurrence franco-belge des plus précoces, mais on relèvera surtout – c’est assez rare pour le noter – que l’accord même de l’instrument est donné dans la chanson : Jules Deneumostier s’accorde en La Ré Fa dièse Si et il le chante ! Y devinera-t-on une influence états-unienne ?

Du côté de l’interprétation ukulélistique, quelques salves saccadées typiques et rapides, des vamps soignés signent la présence derrière l’instrument d’un vrai connaisseur tout à fait compétent dans le maniement du tétrachorde pacifique – pour être plus précis et comme l’a signalé Peter Van Eyck du Museum Ukulogique/Ukulogische Museum dont on ne saurait mettre en doute l’oreille experte, l’interprétation évoque une sérieuse influence de George Formby et le son est vraisemblablement celui du banjolele.

Nul doute que nos lecteurs belges les plus érudits viendront compléter dans les commentaires les détails biographiques nécessaires et lèveront un peu plus le voile mystérieux qui recouvre encore l’histoire ukulélistique du surréaliste plat pays d’outre-Quiévrain.

7 Responses to Mon ukulélé. Jules De Neumostier

  1. Pierrot D. Le 05/04/2013 à 12:17

    Un billet sacrément bien torché et instructif, comme on aimerait en lire plus souvent !

    Merci Philippe.

  2. uncle Le 08/04/2013 à 09:15

    Somptueuse découverte !!
    les salves du musicien sont tres convainquantes, merci de perpétuer le travail sur l’histoire du uke dans nos fraiches contrées !
    Quel bel hommage pour Cyril!
    Mahalo Philippe

  3. Aël Le 14/06/2013 à 19:41

    Super article… très instructif, très bien tourné… j’adore la chanson…
    effectivement sur l’enregistrement… cela ressemble à un banjolili… pardon… banjolele !!!

  4. Deneumostier Guy Le 23/06/2013 à 23:02

    Vous posez la question de savoir qui jouait du Ukulélé, et bien c’était Jules de Neumostier lui-même et j’ai souvent vu son ukulélé quand je lui rendais visite, il était de ma famille.
    C’était aussi un très bon acteur, voir le film « Thanase et Casimir »

  5. Deneumostier Jean-Pierre Le 07/12/2014 à 15:31

    Allée des Freesias 1 bte 41 à 1030 Bruxelles
    Bonjour, Jules De Neumostier était le cousin germain de mon papa Jules-Pierre Deneumostier.
    Il a vécu plusieurs année avec nous à Bruxelles, jusqu’à son retour à Esneux.
    Je souhaiterai tellement retrouver des enregistrement de ses chansons « Au far-West et Mon ukulele » mais aussi des blagues qu’il racontait avec notamment le personnage d’un petit enfant prénommé « Jean-Jacques ».
    Pouvez-vous m’aider ?
    Jean-Pierre

  6. MILS Francine, épse Jean-Claude Deneumostier Le 02/08/2015 à 13:33

    Mr Jean-Claude DENEUMOSTIER, né le 22 aout 1949 à Knokke, est le fils de Jules DENEUMOSTIER et Jeanne DORRENBERG. Il a hérité des dons artistiques de ses parents, joue batterie, guitare, piano. Il ne faudrait pas ignorer son ascendance, physiquement il ne peut renier son papa.

  7. Philippe Gemgembre Le 06/08/2015 à 16:59

    Merci Francine et Jean-Pierre pour vos contributions. Vous serez informés d’éventuelles trouvailles au sujet de Jules DENEUMOSTIER.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *