Le MoMA présente du 13 février au 6 juin 2011 un ensemble de dessins, peintures et papiers collés de Picasso datant de sa période cubiste en phase dite synthétique, quand l’artiste collaborait à Paris avec Georges Braque.

Malgré son titre péremptoire, Picasso: Guitars 1912-1914, l’exposition contient nombre d’instruments que leurs proportions, et le nombre de cordes dont ils sont tendus, rapprochent plus de l’ukulélé que de la guitare – une approximation déjà remarquée à propos des œuvres de Marie Laurencin, égérie de Braque et Picasso à la même époque.

On peut vérifier sur place, au Museum of Modern Art 11 W. 53rd St., New York, NY.
Sinon, le site du MoMA permet de voir quelques-unes des pièces exposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.