Les Cook, Grass Skirt records, nous a habitué à l’excellence avec ses rééditions.  Avec cet album exceptionnel,  il persiste. Après Daniel Arnaü, Gino Bordin – dont les livrets sont de véritables monographies concoctées par le regretté Cyril LeFebvre – ainsi que  Sol Hoopii, Roll Junell et bien d’autres, voici « Escape to jazz Island » de Ken Emerson, et Robert Armstrong baptisés en duo « Ken and Bob » (allusion pour amateurs avertis aux trop méconnus Jim and Bob). Ukulélé, steel guitar, scie musicale, accompagnés du très tonique pianiste David Paquette et de la charmante voix de Elaine Offman, l’ensemble est une totale réussite.

Magnifiquement illustré par les dessins de Bob et les photographies de Till Krueger l’album est indispensable.

Une pensée sur “Escape to jazz island.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.